Préconisation pour la préparation des fichiers

Résolution des images

Pour l’impression offset nous vous recommandons une résolution d’image entre 225 dpi et 300 dpi afin d’obtenir un résultat optimal et éviter tout risque de pixellisation. Une résolution de 450 à 1200 dpi est nécessaire si votre fichier est “Bitmap”.

Pour l’impression numérique, la résolution minimale acceptée est du 150dpi.

Sur l’image à droite, qui est en basse définition, on peut remarquer l’effet de pixellisation.

Bord perdu

Nous préconisons 5 mm de bord perdu pour éviter les imperfections de coupe. Faites dépasser les images d’arrière-plan qui doivent atteindre le bord du document dans le fond perdu afin d’éviter l’apparition des bords blancs qui échappent à la coupe.

Zone tranquille

Nous vous conseillons de placer tous les éléments importants à 5 mm du cadre du format final, pour éviter qu’ils ne soient coupés.

Taux d’encrage

En mode CMJN, lorsqu’on fait la somme des 4 composants (cyan, magenta, jaune et noir, on obtient le taux d’encrage. Afin d’éviter des problèmes de maculage lors de l’impression ou lors du façonnage, on vous conseille de garder la charge d’encre en dessous de 340% (impression sur papier offset) et en dessous de 340% (impression sur papier couché).

Textes noirs

Le noir à utiliser doit être un noir pur, c’est à dire sans jaune,ni magenta,ni cyan ajoutés. Ainsi vous évitez toute mauvaise superposition des 4 couleurs qui composent votre texte.

Textes aplatis

Il est déconseillé d’aplatir vos textes, c’est à dire convertir vos textes en images. Un texte (enlever la virgule) converti en image apparaîtra flou ou pourrait avoir un effet “dent de scie”.

Noir Soutenu

Pour vos aplats de noir, la couleur Noir n’est pas suffisante par elle seule (elle est plus proche d’un gris anthracite). Nous vous invitons à créer une couleur spécifique composée de 100% de Noir, 40% de Cyan, 40% de Magenta et 40% de Jaune. Cette technique de soutien du noir mettra en valeur vos aplats noirs, en les rendant plus denses et plus profonds sans surencrage.

Cadres

Nous déconseillons l’usage d’un cadre. Ce dernier risque d’être mal centré en raison de la tolérance de découpe.

Pages internes

Pour les pages internes, le PDF doit être fourni en pages seules et dans le sens de la lecture. Les PDF avec pages côte à côte ne seront pas acceptées.

Merci de nous prévenir en cas d’utilisation de couleurs autres que le Noir 100% (c’est-à-dire du gris, ou bien une couleur spot/pantone)

S’il existe des pages à imprimer sur un autre type de papier, merci de nous fournir ces pages dans un fichier à part.

Couverture souple

La couverture doit être montée et pourvue d’un dos. La largeur du dos varie en fonction du nombre des pages.

Fichier couverture :

  • page recto : quatrième de couverture + dos + première de couverture
  • page verso = deuxième de couverture + dos + troisième de couverture
Les textes importants doivent être positionnés au moins à 7 mm de la pliure.

Couverture cartonnée

Une fois que l’intérieur est imprimé, nous vous fournissons un schéma indiquant les dimensions de chaque élément. Notez que le fond perdu à prévoir est de 20 mm, car la matière de recouvrement (papier, toile ou similicuir) est contrecollée et rembordée sur un carton.

Pourquoi ne peut-on pas calculer les dimensions du dos du livre en avance?

Les standards de tous les papetiers du monde estiment que le volume du papier peut varier de +5 à -5%. Parallèlement, le poids du grammage peut varier de +3 à -3%. Ainsi, tout en restant 100% conforme aux standards de l’industrie papetière, il peut y avoir un écart allant jusqu’à 8% pour le même papier, le même fournisseur et la même usine.

Tout cela peut donc engendrer un écart allant jusqu’à 1mm pour un livre de 200 pages, par exemple, ce qui est loin d’être négligeable dans l’ajustement d’un dos de couverture.

C’est la raison pour laquelle, la meilleure solution est de mesurer le dos une fois l’intérieur imprimé.

Dans la mesure où nous ne pouvons pas ajuster le dos par nous-mêmes (en cas de logo dont la taille doit être modifiée par exemple), nous sommes obligés de confier la tâche à votre graphiste ou agence de communication.

Livres cousus/reliés: c’est encore plus complexe (couverture rigide ou non) puisque l’épaisseur du dos dépend de la pression que la machine d’encollage va exercer sur l’intérieur du livre.

Lignes

Veuillez ne pas utiliser des lignes trop fines qui risquent de ne pas être imprimées correctement. Par conséquent, l’épaisseur des lignes doit être au minimum de 0,25points.

Fichiers acceptés

Veuillez exporter vos données d’impression en format PDF. Le PDF est un format qui empêche toute modification de vos polices, images, éléments graphiques, etc.

Autres formats acceptables sont:

  • EPS vectorisés
  • PostScript
  • TIFF (sans textes)

WORD, EXCEL, Open Office ou PowerPoint ne génèrent pas de données imprimables. Pour le maximum de services, vous pouvez nous envoyer vos fichiers et nous prendrons en charge la conversion des fichiers en PDF si c’est possible, opération facturée selon le temps de travail. Il sera nécessaire de nous envoyer toutes les polices et images utilisées. Afin d’éviter des défauts éventuels liés aux manipulations, une approbation obligatoire des fichiers générés vous sera demandée.

Vous pouvez nous envoyer également des fichiers InDesign ou Quark Express et nous générerons le PDF pour un montant de 20€ HT.

Pour les fichiers InDesign ou QuarkExpress, il est impératif de réaliser l’exportation avec la fonction « sauvegarde pour prépresse » ou « package for print » afin de s’assurer que les images et les polices seront jointes. En cas de polices Apple Mac – merci de les archiver (en ZIP, RAR ou SITX).

Polices d’écriture

Les polices doivent être intégrées (embedded fonts). Dans le cas contraire nous ne pouvons pas nous engager à la conformité de la police imprimée.

Merci de proscrire les polices Multiple Master (MM).

Noms des fichiers

De préférence, les noms des fichiers (au moment de leur enregistrement) ne doivent pas contenir des accents ou des symboles spéciaux. (par ex. : à é œ * < > ? : ; / etc.)

Mode de couleur

Tous les fichiers doivent être envoyés en CMJN (cyan,magenta,jaune,noir) sans avoir de profils colorimétriques ICC (le profil colorimétrique doit être inactif).

Les couleurs spot ou RGB (RVB) n’étant pas compatibles avec un flashage quadri (CMJN), une conversion en CMJN doit être réalisée. Dans tous les cas, cette conversion entraîne des modifications colorimétriques plus ou moins prononcées, c’est la raison pour laquelle nous vous recommandons vivement de les convertir dans le fichier natif.

Couleur Pantone

Merci de nous prévenir si utilisation de couleur spot/pantone et de nous indiquer sa référence.

Surimpression

Il est indispensable de contrôler vos documents en affichant les surimpressions. Cela vous permettra d’obtenir un réel aperçu de vos travaux avant l’impression.Une surimpression utilisée de manière inappropriée peut mener à des erreurs d’impression (par exemple disparition d’éléments lors de l’impression, couleurs inexactes). Avec certains logiciels, il arrive que la «surimpression» soit attribuée involontairement à certains objets. Pour ne pas avoir de mauvaises surprises lors de l’impression, pensez à vérifier cette option et surtout à activer l’aperçu des surimpressions dans Acrobat.

Code-barres

Le code-barres doit être toujours en 100 % noir sur un fond blanc et en vectoriel, ou bien Bitmap (en noir et en résolution supérieure à 450 dpi), pour qu’il ressorte nettement et soit lisible par tous les lecteurs code-barres.

Repères d’impression

Nous n’avons besoin que des traces de coupe. Les chartes colorimétriques et autres repères sont inutiles. Il faut que les traces de coupe soient positionnées à 5 mm du bord.

Marge de reliure minimum

Pour que le texte soit lisible quand le livre relié est ouvert, le texte ne doit pas être trop près de la reliure à l’intérieur du livre. La marge de reliure est l’espace non imprimé entre le centre du livre et la zone de texte. Nous recommandons une marge de reliure d’au moins 2 cm.