Aujourd’hui nous vous présentons Sylvie Orsini. Elle écrit depuis 8 ans et ses livres sont pour tout public. Ses histoires sont en grande partie le fruit de son imagination…Elle a choisi Pulsio pour imprimer ses livres.

Sylvie Orsini

Sylvie Orsini

  • Quelques mots svp concernant votre parcours individuel

Je suis née le 25 juillet 1967, à Valence, dans la Drôme, comme mon père. Mes grands-parents paternels étaient italiens, originaires de la Vénétie et avaient émigré en France à plusieurs reprises avant et après la dernière guerre. Félix, mon père, s’est marié avec Mirella, italienne originaire de Montaner, petit village à flanc de montagne sur la commune de Sarmede, province de Trévise et c’est là-bas que j’ai grandi.

Dès ma plus tendre enfance je dévorais les livres en tous genres. Il y en avait toujours un sur ma table de chevet et je remercie vivement tous ces magnifiques auteurs qui m’ont permis de rêver et voyager. Je me souviens qu’à mon adolescence, période où l’imagination était très fertile, j’avais été tentée par l’écriture, j’avais même commencé à écrire quelques lignes d’une histoire, mais j’ai abandonné aussitôt, de peur de ne pas réussir à aller jusqu’au bout et de ne pouvoir finaliser ce rêve…

Le soleil se couche sur Erbalunga / Si chjina u sole in Erbalunga

La couverture du livre “Le soleil se couche sur Erbalunga”

  • Depuis quand vous écrivez?

J’écris depuis 8 ans et bien que mes histoires soient en grande partie le fruit de mon imagination, les lieux, un simple détail, l’originalité d’une remarque qui a excité mon esprit, et, pour mon premier roman, un rêve, se sont révélés une grande source d’inspiration.

En 1991, j’ai eu le plaisir de rencontrer Jacques ; nous nous sommes mariés et il m’a formé dans le métier de la faïence d’art, jusqu’à ce que j’obtienne le titre de « Meilleur Ouvrier de France » en 2000. Durant une quinzaine d’années, j’ai exercé ce métier avec une joie sans cesse renouvelée. Puis il y eut la création de bijoux et, en 2011, bien que tardivement, la possibilité m’a été redonné de recoller à celle qui fut ma passion initiale, l’écriture.

J’avais 45 ans quand l’occasion s’est présentée d’une façon assez inattendue par le biais d’un rêve étrange, alors, je me suis dit « Pourquoi pas ? Essaie d’écrire cette histoire, tu n’as rien à perdre et puis Jacques est là… » C’est ainsi que l’aventure a commencé…

  • Comment avez-vous connu Pulsio?

J’ai connu l’imprimerie Pulsio par le biais d’un ami écrivain. J’avais déjà publié mes cinq premiers ouvrages ailleurs.

  • Pourquoi avez-vous choisi Pulsio pour vos livres?

J’ai trouvé chez Pulsio une équipe à l’écoute, digne de confiance, qui a su traiter mes projets avec précision, savoir-faire et, surtout, dans les plus brefs délais.

  • À quel public sont destinés vos livres?

Mes livres sont pour tout public. Ils ont des couvertures agréables et des titres aguichants qui donnent envie d’en savoir d’avantage sur l’histoire qu’ils renferment. Les personnages qu’ils contiennent sont attachants, font vibrer le lecteur, le bousculent et l’entrainent sur des chemins insoupçonnés.

Voici quelques commentaires à leurs propos : « Vos livres, on a envie de les lire et de les relire… » « Ce qui est bien avec vos livres c’est que l’on ne sait jamais où l’histoire va nous amener… » « Vous maîtrisez l’art du suspense dans un style super agréable et qui « coule » tellement bien. » « J’ai dévoré votre ouvrage avec beaucoup de plaisir, il m’a transporté avec vous tout le long du récit. Je vivais les moments douloureux de chaque personnage. » Vous pourrez en découvrir d’autres en allant sur mon site : www.sylvie-orsini.fr

La couverture de l'ouvrage Bain pour Deux à Baracci

La couverture de l’ouvrage “Bain pour Deux à Baracci”

  • Quelles devra en être les attentes des lecteurs, prenant le livre en main pour la première fois?

Rentrer dans mon monde, dans ma vie et dans mon univers artistique.

  • Combien de temps pour écrire le livre ?

Le temps d’écriture pour un roman m’est variable : un an, deux, voire plus, comme c’est le cas de la nouvelle histoire que j’ai entamée.

  • À qui avez-vous confié le travail de graphiste pour ce titre?

Le travail de graphiste est confié à une amie professionnelle.

La couverture du livre Et si vous disparaissiez ?

La couverture du livre “Et si vous disparaissiez ?”

  • Quel papier avez-vous choisi? pourquoi ?

Nous avons choisi un papier bouffant, hellefos, blanc naturel 70g, agréable à feuilleter.

La couverture du livre Un lys dans la brume

La couverture du livre “Un lys dans la brume”

  • Quel conseil donneriez-vous à des personnes qui aimeraient écrire mais le courage leur manque?

Il faut céder à ses impulsions, oser franchir le pas et ne jamais oublier cette maxime : « L’écriture, c’est 5% d’inspiration et 95% de transpiration » (Martin Winckler) En clair, un peu de talent et surtout beaucoup de travail !

  • Avez-vous déjà des idées pour un prochain livre?

Mon 7ème roman est en cours d’écriture. Cette nouvelle histoire n’est qu’à ses débuts, je préfère, par conséquence, ne rien dévoiler sur le sujet.

Imprimez malin et propulsez vos idées !